Bitcoin est à la banque ce que YouTube est à la radiodiffusion, déclare Michael Saylor de MicroStrategy

Michael Saylor, PDG de MicroStrategy, compare Bitcoin au géant du partage vidéo YouTube.

Saylor affirme que la capacité de Bitcoin

Dans un nouvel épisode de la série The Saylor Series avec Robert Breedlove, Saylor affirme que la capacité de Bitcoin à laisser les gens gérer leur propre argent est similaire à la façon dont YouTube permet aux gens de gérer leur propre réseau de diffusion numérique.

„YouTube vous permet de devenir votre propre station de télévision. Alors, de quoi parlons-nous ici, et bien du cliché, „soyez votre propre banque“, c’est une sorte de cliché.

Et je pense que si nous regardons les choses différemment, c’est comme si j’étais une personne normale, que je donnais ma propre énergie monétaire à Bitcoin, que je le branchais sur un réseau numérique, que je donnais les clés à quelqu’un en qui j’ai confiance, un membre de ma famille peut-être.

Peut-être que je fais du multi-signe au lieu d’avoir cinq personnes sur un tableau. Si vous avez cinq personnes au conseil d’administration d’une fondation qui dispose de cent millions ou d’un milliard de dollars, vous les gardez honnêtes en remplissant des formulaires fiscaux annuels avec l’IRS. Et en théorie, ils peuvent être personnellement responsables s’ils fraudent la fondation ou abusent de leur confiance fiduciaire. Mais vous savez, c’est un peu comme une idée du XXe siècle.

Une meilleure idée serait que je mette l’argent dans un Bitcoin, que j’aie trois ou cinq clés numériques et qu’il en faille trois sur cinq pour voter sur tout. Et puis, tous les trois mois, ils doivent s’inscrire sur le site, et s’assurer qu’ils sont en ligne, et qu’ils ont l’esprit sain. Si quelqu’un cesse de s’inscrire, les quatre autres en désignent automatiquement un cinquième. Chaque fois que quelqu’un prend sa retraite, il transfère automatiquement sa clé.

C’est que j’ai dématérialisé un conseil d’administration

Ce que j’ai fait, c’est que j’ai dématérialisé un conseil d’administration, une société, une institution, et c’est peut-être devenu une simple application dans le cyberespace branchée sur une couche de base d’énergie monétaire. Il fait quelque chose, quoi que ce soit. C’est une opération des personnes et des réseaux numériques et cryptographiques afin de permettre aux gens de réaliser leurs espoirs et leurs désirs sur de longues périodes de temps“.

M. Saylor estime que le courant dominant reste trop centré sur l’utilisation de Bitcoin comme moyen d’échange, et que son potentiel en tant que réserve de valeur est bien plus précieux.

„Si vous remontez 50 ans en arrière, les gens parlaient d’onces d’or. Je pense donc qu’un bitcoin sera comme une once d’or, comme une unité d’énergie économique immuable et autosuffisante…

Je pense qu’en fin de compte, les gens se concentrent trop sur l’échange moyen, l’unité de mesure et sous-estiment la valeur du bitcoin en tant que réserve de valeur et en tant qu’actif. Je pense qu’ils ne lui rendent pas justice parce qu’il est tellement meilleur que tous les autres actifs…

Il est à mon avis tout à fait insignifiant que vous puissiez effectuer de petites transactions à haute fréquence sur le réseau Bitcoin et je pense qu’il est dysfonctionnel de poursuivre cette vision. La magie de Bitcoin est d’être capable de catapulter l’énergie 100 ans dans le futur et de ne pas la perdre“.

Bitpay CCO: Bitcoin could hit $ 45,000 in a month

Will the institutions hold Bitcoin for years, as was initially thought? Or will they sell for a quick buck?

More and more mainstream giants have invested money in Bitcoin in the past few months

Some speculate that these companies will want to hold their Bitcoin Up investments for years. Bitpay’s commercial director is not so sure. He believes these companies could sell their holdings earlier than originally planned if the price continues to rise.

„Many institutional buyers have bought in at $ 20,000, so that would be my lower limit for this could Bitcoin go as far down,“ said Sonny Singh in an interview with Bloomberg on Monday after Bitcoin slightly decreased is.

„All of these shoppers who bought in were like, ‚Oh, we’ve been on Bitcoin for three to five years now.‘ That’s great, but I think if Bitcoin hits $ 45,000 in the next month or so, I think they say, ‚Wow, we’ve just earned double that. We don’t have to wait these three years, let’s sell some of them now.‘ “

Big players‘ interest in Bitcoin increased in the second half of 2020 when companies like MicroStrategy, Square, and MassMutual invested significant sums of money in Bitcoin

„I spoke to someone who works at Skybridge,“ said podcaster Peter McCormack in a recent interview . „He said at MassMutual you need to understand that while the company put in $ 100 million, it wasn’t a lot of money for them,“ said McCormack. „You don’t want to sell next year, or in two years or in five years.“

However, Singh has made an argument to the contrary. Institutional sales could spark a new wave of BTC sales. „Then you start to see a pressure of $ 200 million in sales orders that the industry has never seen before,“ said Singh. „That could cause a catapult-like event that could cause the price to go down pretty quickly. And it could go from 45,000 to 40,000 to 35,000 down to 30,000 or similar levels, but I think the lower bound would be at $ 20,000.“

Speaking of a current lack of BTC selling pressure, Singh said he saw little resistance to BTC spiking up to $ 40,000 or $ 45,000 „in the next month or so“.